Un havre de jazz


On n'entre pas ici comme dans un mausolée mais dans un lieu (re)dévolu à la musique préférée de l'ancien maître de céans, Jacques Pelzer décédé en 1994 : le jazz.
Pendant longtemps, ce fut une pharmacie bien connue du Thier à Liège et dans son autre vie de musicien internationalement connu et reconnu, Jacques Pelzer portait une éternelle toque. S'il fut frère de lait d'un autre illustre jazzman liègeois comme bobby Jaspar, il fut très certainement frère de sang de Chet Baker, le célèbre trompettiste américain qu'il accompgna dans plus d'une tournée.

Extrait de La Libre Belgique du 26 Août 2005

( texte de Ph. Vdb. )


Les souvenirs sont là, suspendu aux murs de sa propre maison en compagnie de beaucoup d'autres.

Ainsi l'a voulu une bande de copains et d'admirateurs pour redonner une âme à l'endroit même où Jacques Pelzer a sans doute écrit ses plus belles compositions ou aimait, en tout cas, jouer celle des autres. Et pas seul, évidemment. Ce qui apporte son incontestable lot d'émotions à ses anciens potes et aux nouveaux, émus et honorés, tout à la fois, de faire résonner les murs cédés par la famille du musicien à la fameuse note bleue.

Extrait de La Libre Belgique du 26 Août 2005

( texte de Ph. Vdb. )


Un article d'archive du journal Le Soir à l'époque de l'ouverture du club, en avril 2005....
http://archives.lesoir.be/musique-la-maison-de-jacques-pelzer-swingue-a-nouveau-l_t-20050429-Z0QJLX.html


Le jardin du club

Tchounette






A vos agendas!